Vous venez de créer ou refondre votre site internet et votre site est en ligne. Merveilleuse nouvelle!

Vous avez une pléiade de contenus et de matériel pour alimenter la section blog de votre site. Génial!

Mais avant de vous lancer dans la publication de votre 1er article, avez-vous pris le temps d’optimiser votre contenu pour le SEO?

Un atout à ne pas négliger dans votre stratégie SEO

Suivre les règles énoncées plus bas ne vous coutera rien, si ce n’est un peu de temps. Les mettre en oeuvre aura un impact significatif sur votre référencement organique (ou naturel) .

Bien sûr il ne faut pas s’attendre à ce que votre contenu truste les premières pages des résultats Google. Mais vous serez mieux considéré par les moteurs de recherche et vous renverrez une image de qualité et de professionnalisme à vos lecteurs.

Et cela vous donnera un avantage indéniable sur vos concurrents, qui ne s’attarde que trop peu sur cette facette du SEO.

Finalement la meilleure des stratégies en marketing numérique consiste à mettre les meilleurs atouts de son côté : un site web avec des contenus de qualité et bien structurés, couplé à une campagne de référencement payant efficace (Google Adwords, Facebook, Insta, etc.).

Et dans les deux cas, votre meilleur partenaire pour tous vos projets de marketing numérique reste daneau+truong !

 

Un objectif simple : améliorer l’expérience utilisateur

Comme pour toute recette de cuisine, il est des règles de base à suivre pour concocter un article de blog afin qu’il soit apprécié à sa juste valeur.

Vous aurez beau avoir les meilleurs ingrédients du monde, si vous n’assemblez pas vos ingrédients de la bonne manière, avec le bon dosage, il y aura de fortes chances que votre plat ne fasse pas l’unanimité.

Il en est de même pour vos pages web : sans une bonne structuration et optimisation de vos contenus (texte, images, etc.), votre article sera peu apprécié par vos visiteurs et les moteurs de recherches, dont une bonne l’expérience utilisateur est un critère essentiel pour juger la qualité d’une page.

 

Optimiser… mais pour qui et pourquoi ?

Les règles dictées plus bas seront grandement appréciées par vos lecteurs, car elles faciliteront la prise d’information rapide et, au final l’expérience utilisateur. Ces règles seront là surtout pour contenter les moteurs de recherche.

Leurs robots d’indexation viendront « crawler » le code source de votre page web, – les fameuses balises html-, pour en extraire les informations essentielles.

En hiérarchisant votre contenu correctement, vous leur pré-mâcher le travail car vous aurez fait le nécessaires pour mettre en valeur  les contenus importants.

Mais dans les cas tout le monde sera gagnant, y compris votre compagnie !

 

Structurer votre page : de l’essentiel au secondaire (plan en pyramide inversée)

Dans un page web, Il est possible, et grandement conseillé, de hiérarchiser votre information comme vous le feriez pour rédiger un document sur votre outil de traitement de texte préféré.

Il est recommandé de suivre le schéma de la pyramide inversée. Son principe consiste à mettre les éléments les plus importants et les arguments les plus marquants en début de texte et descendre au fur-et-à-mesure vers les précisions secondaires.

Écrire pour le web: la pyramide inversée

By Voie de Presse CC BY-SA 3.0, from Wikimedia Commons

 

Pour hiérarchiser les titres sur un site internet on utilisera les balises <h1>, <h2>, <h3>, etc. En général l’utilisation de ces intertitres se limite à 3 niveaux. On évite ainsi de tomber dans une structure de page trop complexe et qui deviendrait illisible.

 

Donnez un titre informatif et à usage unique

La balise <h1> correspond à la valeur de titre la plus importante. Il correspond en général au titre de la page.

Ce titre doit être accrocheur, informatif et à usage unique. Il donne le ton et la teneur de votre article. Et c’est ce titre qui donnera au visiteur l’envie de lire votre contenu.

Un bon titre est aussi un titre court : pas plus de 70 caractères de caractères.

Le titre  <h1> peut avoir la même valeur que le contenu de la balise <meta description> de votre page.

 

Rédigez un chapô reprenant les idées essentielles

Le chapô consiste quelques lignes, 4-5 tout au plus, qui introduisent et résument l’article. Il livre le message essentiel dès le début du texte et permet de répondre à ces questions : qui, quoi, où, quand. Il doit donc être accrocheur.

Le chapô est en général placé directement sous le titre et est mis en valeur à l’aide d’une mise en forme spécifique par rapport au reste du texte: texte plus grand ou gras.

Le contenu du chapô peut reprendre tout ou partie du contenu de la balise <meta description>.

 

Rédigez un paragraphe par idée-clé et utilisez des intertitres

Dans vos paragraphes, signalez en gras les termes et mot-clés qui jalonnent votre texte, sans trop abuser.

Pour mettre en avant l’idée clés de votre paragraphe qui s’en vient rien de mieux que d’utiliser des intertitres. Ils permettent de résumer le contenu de votre paragraphe et serviront aussi à susciter l’intérêt du lecteur.

 

Ajoutez des liens internes

L’ajout de quelques liens internes facilite la navigation transversale. Ces liens peuvent à la fois être utilisés dans le corps du texte et/ou dans un bloc de votre page (ex: En savoir plus, Articles connexes, etc.).

Les liens hypertextes doivent être clairement explicités, évitez donc l’utilisation de lien sans valeur ajoutée comme « cliquez ici », ou des liens sous forme d’url complète parfois illisible pour le commun des mortels.

 

Donnez dans la variété en intégrant des images, voire de la vidéo

Les images permettent d’illustrer un propos ou de présenter des informations sous forme synthétique. Par exemple, les infographies sont toujours très appréciées par les internautes car elles sont parfois plus adaptées pour l’affichage et la rétention de données statistiques.

Elles font parties intégrantes de l’indexation de votre page par les résultats de recherche.

Comme l’indique le tableau statistiques ci-dessous, en 2017, des images apparaissaient en résultats presque une fois sur quatre dans les recherches faites sur le moteur universel de Google.

Images dans les résultats de recherche Google

Source Searchmetrix – Three Ways Google Can Help You With Content Creation

 

Cependant, pour que vos images soient bien indexées pour le SEO, il est important de respecter ces quelques règles :

  • Nommez votre fichier de façon explicite. Utiliser un nom en rapport avec le contenu de l’image et/ou le contexte de l’article.
  • Ajouter un texte alternatif dans la balise <alt> de chaque image

Dans cette balise <alt>, vous indiquerez une description de l’image. Description qui sera ensuite interprétée par les moteurs de recherche.

Vous pourrez aussi compléter la description de votre image par une légende qui sera affichée sous celle-ci.

 

Optimiser les images pour le web

Le temps de chargement d’une page est toujours un indicateur-clé dans le référencement de votre page par les moteurs de recherche. L’optimisation du poids des images est donc primordiale.

Plus vos images seront lourdes, plus la page sera longue à charger par le visiteur et au final plus l’expérience utilisateur (UX) sera dégradée.

Certains outils comme ShortPixels, vous permettront d’optimiser rapidement vos images.

Optimisation d'images avec ShortPixel

Gain en optimisation d’images avec ShortPixel

 

L’importance de bien renseigner les balises <meta description> et <meta title>

Pour compléter l’optimisation de votre contenu, il est nécessaire de renseigner les balises <meta description> et <meta title> de votre site. Le contenu de ces balises joue un rôle essentiel sur la présentation de votre page dans les résultats de recherche, puisque Google va s’appuyer sur celles-ci.

Il s’agit en fait du 1er aperçu de votre contenu qui sera offert à l’internaute. Donc donnez-lui tout de suite envie de visiter votre page en soignant ces meta données!

 

Pour vous aider: utiliser un modèle de page

Pour vous aider à préparer vos contenus, voici un modèle de structuration de page sur lequel vous pourrez vous appuyer pour la rédaction de vos prochains articles de blog :

 

Description Spécifications
Url Adresse de votre page 80 caractères max
Méta données
Titre de la page

(balise meta title)

Titre affiché dans les résultats de recherche 70 caractères max
Description de la page

(balise meta description)

Description affichée dans les résultats de recherche Entre 160 et 300 caractères
Contenu de la page 1200 à 1500 mots
Titre H1 Équivaut au titre de votre page 70 caractères max
Chapô Équivalent à tout ou partie de votre méta description Entre 160 et 300 caractères
Titre H2 Intertitre de niveau 2 70 caractères max
Paragraphe Développement de votre 1er idée clé
Image Image illustrant votre paragraphe Poids inférieur à 100Ko
…et ainsi de suite
Titre H2
Paragraph
Image

 

Étape finale: faites un audit de votre page pour valider l’optimisation

Il existe bon nombre d’audits SEO en ligne pour rapidement évaluer l’optimisation du contenu de votre page. Les utiliser vous permettra de valider votre travail  et vous donnera une idée des points qui peuvent être encore affinés.

Quelques outils SEO d’analyse de contenu :

Si vous avez un compte Google Optimize vous pouvez aussi faire des tests de structuration de votre contenu pour trouver la meilleure formule.

Il en existe une multitude d’autres mais impossible de les lister tous ici!

Audit de page web avec SEO Quake (extension pour Chrome)

Audit de page web avec SEO Quake (extension pour Chrome)

 

Audit de page web avec Meta SEO Inspector (extension pour Chrome)

Audit de page web avec Meta SEO Inspector (extension pour Chrome)